Avertir le modérateur

29/08/2013

La revue de fesses du 29 août: Des infirmières, des orgasmes collectifs et de la lecture

nurse.jpg

Pour la rentrée, on s’inscrit à un cours «d’orgasme méditatif anal», on va faire un certificat médical par des infirmières court vêtues et on révise grâce à une librairie érotique. Même pas septembre et on est déjà débordés.

Je peux pas, j’ai atelier d’orgasme collectif

Si vous êtes à Paris ce week-end et que l’idée de vous caresser enduit d’huiles avec des inconnus vous branche, foncez au festival Xplore, qui débarque pour la première fois en France. Son créateur, l’artiste allemand Felix Ruckert, explique à Libération que ce fesse-tival propose «des ateliers sur la sexualité comme acte créatif, comme expression d’identité, comme rituel et performance». Concrètement, on pourra, pour la modique de 100 euros par jour, tenter un «rituel de torture des pieds», un «orgasme méditatif anal» ou une «action huile» au cours de laquelle «Sur un drap de plastique, les participants prendront une douche légère d'huile chaude et iront ensemble  dans un voyage intérieur nu, intense, ultra-sensuel, accompagné par de la musique, des textes et des contes». Felix Ruckert explique que «les gens ont envie de pratiquer, de mieux comprendre leurs corps d’une manière ludique et sensuelle, de se libérer de leurs inhibitions et finalement de trouver plus de plaisir et de paix avec eux-mêmes et les autres». C’est joliment dit pour une partouze à 100 euros. (http://www.paris.xplore-festival.com)

J’ai rendez-vous chez le docteur

Ah, l’infirmière nue sous sa blouse. Un grand classique du porno, que le magazine des jeunes médecins H, a tenté d’expliquer. A priori, les seringues et les thermomètres, ça incite moyennement  à la gaudriole. Sauf quand ils sont utilisées par «la première femme qui vous touche, et qui n’est pas votre mère. A l’adolescence, elle regarde si tout est bien tombé. On est dans un endroit clos où pour la première fois on se déshabille devant une femme», explique le réalisateur de porno Hervé Bodilis. Sans oublier que pour un film à petit budget, un uniforme aussi identifiable que celui d’une infirmière permet de planter le décor pour pas cher. Bref, si vous rêvez de toucher rectal, ne vous inquiétez pas: «Il n’y a pas de fantasmes ringards. Les fantasmes c’est éternel!», pense Stephen Des Aulnois, du webzine Le Tag Parfait.

Je vais acheter des livres

Trouver de la bonne lecture érotique, ce n’est pas si facile. Surtout si on renâcle à l’idée d’entrer dans un sex-shop ou qu’on a un peu honte de passer à la caisse de la Fnac avec «Attention, dépucelage immédiat» sous le bras. Le site clearpassion.fr propose toute la littérature érotique, des guides pratiques aux classiques, du Marquis de Sade à Fifty shades of Grey, en passant par du «sociétal» ou du psycho, et bien sûr des romans à couverture rose à lire d’une main. Le site, lancé début août, propose aussi plus de 2.000 références de livres numériques. Plus aucune excuse pour ne pas se cul-tiver. (http://www.clearpassion.fr)

 

Commentaires

chaud.....

Écrit par : barrau | 29/08/2013

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu