Avertir le modérateur

22/05/2014

On a testé la réunion sextoys pour hommes

sextoys.jpg

«On n’a pas l’air un peu con, avec ça sur la bite?»: étalés sur la table de réunion de la rédaction, les sextoys roses, vibrants ou en forme de «serpent qui a mangé des pierres» n’en finissent pas de susciter les blagues de mes cinq valeureux collègues qui ont accepté de tester les «Ma chérie party». Ava, l’animatrice de la réunion et salariée de la marque de sextoys Fun Factory, en explique le principe: des réunions sextoys entre hommes pour qu’ils comprennent mieux comment fonctionne leur chérie et, si possible, qu’ils se laissent tenter par l’achat d’un jouet, de lingerie ou d’une crème à paillettes pour les fesses.

Les petits bolides et les deux chevaux

«Moi, je sais pas tout», avoue d’emblée S., le plus jeune de la bande. Les autres admettent silencieusement qu’ils ont certainement des choses à apprendre sur la sexualité féminine. «Les hommes ont une sexualité open-bar puisqu’ils ont un accès direct à leur sexe, tandis que les femmes ont tout en interne, à l’exception du clitoris», commence Ava. «C’est pour ça que les sextoys peuvent être un outil formidable de découverte», poursuit-elle, comparant les filles à des Dora l’exploratrice en string.

Menottés, se léchant les mains pour goûter des crèmes, mes cinq cobayes restent attentifs malgré les blagues qui fusent. Par exemple, quand Ava explique où se situe le point G en représentant le clitoris avec ses mains, les regards sont captivés. Un léger flottement de soulagement caresse l’assemblée lorsqu’elle rappelle que le vagin ne fait «que» 11 centimètres de longueur. La question de la taille est éludée, on peut passer aux choses sérieuses: «Nous allons voir comment on peut mettre en phase les petits bolides que vous êtes avec les deux chevaux que sont les femmes».

«J’aurais du mal à me rentrer un dauphin»

Bougies, lingerie, scénarios,… Tout est bon pour que madame «soit à fleur de peau», y compris les sextoys. «On peut parfois se sentir remplacé», lance Ava aux membres virils autour de la table. «Oui», acquiescent-ils en chœur, imaginant qu’un bon godemiché peut faire office de boyfriend. On rassure tout de suite nos garçons: un sextoy ne remplacera jamais au grand jamais la douce chaleur d’un torse velu et les attentions d’un être chéri. Mais il peut devenir «un compagnon du couple» et pas «un amant, ni un concurrent», retient R.  L’idée par exemple de punir/récompenser sa copine en sortant ou non le petit jouet plait particulièrement à B., tandis que la forme de certains sextoys interroge J.: «Si j’étais une fille, j’aurais du mal à me rentrer un dauphin», nous dit-il. Pourtant, ce sont ces derniers que les femmes préfèrent: révélateur du rapport à la sexualité, très direct pour les hommes, plus sinueux pour les femmes qui trouvent trop vulgaire l’idée d’utiliser un gode ressemblant à une bite.

A la sortie de la réunion, nos garçons disent avoir appris quelques trucs: l’absence de zone érogène anale chez les femmes, l’utilité des boules de geisha, ou encore que «le plaisir féminin ne dépend pas de l’égo masculin». N. pense que ces réunions sont utiles «notamment pour les mecs plus vieux ou moins éduqués à la chose qui savent vraiment pas grand-chose du plaisir féminin. Car ne rêvons pas, tous les hommes n’ont pas ma connaissance de la chose». Tous admettent avoir été «décomplexés» sur l’utilisation des sextoys et malgré le discours forcément commercial ont apprécié la décontraction instaurée par Ava. «Il faudrait rendre ces séances obligatoires pour tous les salariés. Ca détendrait tout le monde», conclut B.

Commentaires

Lol Lol.. loL.. on apprends quoi dans cet article ? faux et totalement à côté de la plaque....torse velu.. lol... 11 centimètres lol.... mais c'est du grand n'importe quoi. l'article a été écrit par un homme, mal dôté (micro pénis....) et aigri... une femme cherche autre chose.. bien sûr que la taille est importante.. bien sûr que les jeux sont importants.. et que les sex toys sont importants... mais là.. c'est une caricature. une illusion, un lamentable article accrocheur qui ne sert à rien et qui est totalement à coté de la plaque..

Écrit par : stephane | 22/05/2014

stéphane apparement, toi tu sais pas que tu peux donner un orgasme a une fille sans lui toucher le vagin ni le clitoris... ils suffis de stimuler les bonnes zones, d'accord c'est plus facile et plus logique pour un homme que ca se passe dans le vagin, mais non il n'y a pas que ca. et d'ailleur 11 cm est une petite moyenne car scientifiquement c'est plus 13 cm mais ca dépend des années, mais le sujet et quand meme un peu pas trop mal abordé. Et vue ton message a mon avis c'est toi qui a un micro penis, car des homme qui depasse 20 cm de verge c'est très rare a par ceux qui se font opérer. Mais a mon avis tu doit avoir un complexe, pour tout de suite avoir une pensé hardcore, alors que beaucoup de femme préfère la sensualité, plutot qu'a l'harcore trop souvent mal fais par les hommes qui pense seulement a eux même.

Écrit par : lucirefus | 22/05/2014

Non mais c'est super profond comme argument de se traiter les uns les autres de micropénis !

Écrit par : L'autre | 22/05/2014

Holala.. les hommes et leurs ego.. c'est pas la taille qui compte c'est comment vous vous en servez. Pensez plus loin que le bout de votre penis aussi. L'article est bien presenter il a bien expliquer et vous que des critiques.

Écrit par : Lu | 22/05/2014

En tout cas stéphane tu dois avoir un complexe car OUI 11cm est la moyenne d'un vagin.

Écrit par : Lu | 22/05/2014

Un vieux proverbe dit : Ce n'est pas ceux qui ont les plus grandes oreilles qui entendent le mieux (et ça m’arrange).

Écrit par : Bern | 23/05/2014

Comme dirait ma copine, c'est pas la taille le plus important mais le diamètre. Trop fine on sent rien et trop large ça peut être douloureux après la longueur sérieux qui a déjà essayer de la rentrer en entier? C'est pas une sonde "vaginale" c'est un pénis qu'on a on est pas là pour faire de l'exploration en profondeur mais donner du plaisir nan?

Écrit par : Guyom | 23/05/2014

ce n'est ni la taille ni l'expérience cela depends du ressentit de chacun mais les carresses et le touché reste primordial

Écrit par : mazire | 23/05/2014

Bon à part les commentaires parfois douteux des hommes face aux sextoys et compagnie, l'article est pas mal. Par contre, petite rectification, la zone anale est bien érogène chez la femme.

Écrit par : D. | 24/05/2014

Je te rejoins D. personnellement ma femme devient totalement dingue dès que j'y touche
Et pour revenir sur la taille et étant personnellement très gâté par la nature je peux dire tout d'abord qu'il y as pas besoin de chirurgie pour avoir un gros pénis mais aussi que les 3/4 du temps c'est hyper gênant car ma femme adore qu'on lui touche elle voudrait aller plus loin mais pour moi c'est totalement impossible donc estimé vous heureux.

Écrit par : Moux | 02/06/2014

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu