Avertir le modérateur

15/05/2013

Les endroits les plus hots de la rédac de «20 Minutes» dénichés par les auteures de «Beautiful Bastard»

Aperçu Sex in the office.jpg

Elles nous arrivent tout droit de l’Ouest des Etats-Unis, un best-seller sous le bras. En tournée de promo parisienne pour Beautiful bastard, the nouveau roman soft-porn que toutes les mummies (et les autres) vont s’arracher (lire la critique sur ce blog), Christina Hobbs et Lauren Billing nous ont fait une visite guidée des endroits conseillés pour faire du sexe dans les locaux de 20 Minutes (allez voir la vidéo en bas de ce billet, sinon je vous fouette). On a bien rigolé avec ces deux Américaines toutes en "Oh my God" et "Definitely", des bonnes copines toutes simples, en somme, si ce n’est qu’elles sont auteures de phrases mémorables telles que «Avec une détermination toute nouvelle, je tire sur ma robe, je lisse mes cheveux et je sors des toilettes, sans culotte mais pleine de confiance».

Votre roman se passe dans le milieu du travail, entre un patron brillant et une jeune stagiaire ingénue. Pourquoi ne pas inverser les rôles de temps en temps?

Lauren: Je pense que les lecteurs aiment le cliché de l’homme puissant, mais nous avons tenu à ce que l’héroïne soit aussi forte que lui. Elle est seulement à un stade moins avancé de sa carrière. Elle pourrait un jour devenir le PDG ou sa supérieure!

Aucun des deux n’a le pouvoir sur l’autre?

Lauren: Non, et je pense que c’est pour ça qu’il se comporte en salaud au début! Elle a ce contrôle sur lui auquel il n’est pas habitué et pour regagner son assurance, il est très dur avec elle.

Christina: Je pense que Bennett ne tomberait jamais amoureux de quelqu’un qui a besoin d’être sauvée. Il lui faut une personne aussi forte que lui.

Le pouvoir reste très sexy malgré tout?

Lauren: Je pense que les femmes aiment l’idée d’un homme fort, même si aujourd’hui elles sont au moins égales aux hommes. Ça reste néanmoins agréable de penser qu’un homme peut se prendre en charge, spécialement parce que les femmes sont débordées par les enfants, le boulot, le ménage… Elles aimeraient un homme qui s’occupe seul de lui… et d’elles au lit!

Mais derrière le «maître de l’univers», on découvre un cœur sensible… Ce n’est pas un peu un cliché?

Christina: Bien sûr, c’est un fantasme féminin. Nous rêvons toutes du bad boy au cœur d’or!

Pourquoi ces romans érotiques doivent-ils toujours finir en histoire d’amour?

Christina: Je ne pense pas que ce soit obligatoire, mais pour nous le plus amusant dans l’écriture d’un roman sexy, ce sont les émotions qui se cachent derrière le sexe. C’est marrant d’écrire une scène hot mais le plus intéressant c’est la manière dont les personnages réagissent, ce qu’ils ressentent. Nous sommes des auteurs de romances et nous aimons raconter des histoires de gens qui tombent amoureux, même si cela prend un chemin long et stupide au début…

Le sexe est une manière stupide de tomber amoureux?!

Christina: (rires) Dans le roman, oui, mais ce n’est pas toujours le cas!

Pensez-vous que votre livre va donner des idées aux lecteurs pour pimenter leur journée de travail?

Lauren: Etant donné le nombre de gens qui nous ont écrit, je pense que c’est déjà le cas! Le travail est un bon endroit pour rencontrer quelqu’un, nous y passons le plus clair de notre temps. Mais je ne pense pas que ce soit une très bonne idée de coucher avec son boss! Je ne sais pas comment cela se passe en France, mais aux Etats-Unis, c’est très tabou, et d’ailleurs dans le livre ils se cachent, ont peur de se faire prendre, lui est très précautionneux car il sait que cela pourrait être fatal à sa carrière. Mais c’est aussi ça qui rend la relation sexy: le côté secret et tabou, ne pas pouvoir se retenir de faire quelque chose tout en sachant qu’il ne faut pas…

(pour celles et ceux qui se demandent toujours pourquoi Jean-Luc de la compta me fait cet effet-là, la réponse est sur ce blog)

Et si le roman se passait dans les locaux de 20 Minutes, où auriez-vous situé les scènes hot? (si la vidéo ne marche pas, cliquez ici)

21:22 Publié dans CULture | Lien permanent | Commentaires (0)

14/05/2013

«Beautiful bastard», une resucée de «Fifty shades»?

cover_Beautiful Bastard corr_Page_1.jpg

Une histoire d’amour entre un très sexy mais très méchant boss et une jeune et ingénue stagiaire, ça suinte le remake à pas cher.

Sauf que Chloé Mills n’est pas Anastasia Steele. Chloé, plutôt que de rouler des yeux et de faire la moue à tout bout de champ, elle est plutôt du genre à se toucher dans le bureau du patron et à lui ordonner de la prendre comme une chienne.

Sauf que Bennett Ryan n’est pas Christian Grey. Oh certes, il est aussi beau comme un dieu et méchant méchant méchant et très très powerful, mais il n’a aucune attirance pour les martinets et il aime bien qu’on le touche partout.

Entre nos deux oiseaux, évidemment, ça va vite déraper, n’en déplaise à Sara, la collègue sympa mais qu’on imagine un peu moche, qui va assister à la descente aux enfers de sa copine Chloé.

Amis de la littérature, ce livre n’est pas pour vous, la phrase la plus stylée restant «Ma culotte du jour fera l’affaire». Amis de la pornographie, vous risquez également de vous ennuyer ferme entre deux scènes un peu hot, les auteures ayant pris soin de garder une trame narrative relativement convenue  et une fin très morale.

Alors pourquoi lire Beautiful bastard? Parce que primo, vous allez vous vider le cerveau pour pas cher. Moins cher qu’un abonnement à la gym, moins cher qu’une semaine à Agadir, moins cher qu’une soirée de biture. Deuxio, cela peut rebooster un peu votre libido. J’ai dit un peu. Ne vous attendez pas non plus à grimper aux rideaux avec Robert après un match perdu du PSG. Et tertio, comme le disait ma grand-mère en achetant le TéléZ: «Il vaut mieux lire ça que rien».

Chers lecteurs, bonne lecture.

Beautiful bastard, de Christina Lauren, éd. Hugo Roman. Sortie le 2 mai en librairie.

09:51 Publié dans CULture | Lien permanent | Commentaires (0)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu