Avertir le modérateur

22/12/2014

Dans les coulisses du casting de Mister France

 

photo.JPG


Soyons honnêtes, il  y a des reportages qui ressemblent à des cadeaux de Noël. Samedi après-midi, c’était la seconde session du casting de Mister France. Soit dix beaux mecs venus pour séduire le jury. Evidemment, Tout sexplique était sur le coup pour faire un beau cadeau à ses lectrices.

Ils ont entre 19 et 35 ans et ils veulent séduire toutes les Françaises, de 7 à 77 ans. David, Antoine, Vincent, Alexis et les autres concouraient ce samedi pour participer à la finale de Mister France, le 13 janvier prochain. Pour faire chavirer le cœur du jury, ils avaient mis tous leurs atouts de leur côté: des pectoraux a s’en faire éclater le torse, un look léché et des motivations solides. «Je veux représenter l’homme classe, charismatique», nous confie David et ses beaux yeux bleus. «Je veux donner une belle image de l’homme», avance Mickaël, 22 ans. «J’aime me montrer», lâche Antoine, 22 ans, étudiant en droit à Reims.

Ca tombe bien, le show pour l’élection de Mister France sera un spectacle de cabaret pendant lequel les beaux gosses vont devoir se déhancher. Le metteur en scène et le chorégraphe du spectacle étaient d’ailleurs dans le jury et ont tenté de réveiller le danseur qui sommeille (parfois lourdement) en chacun des candidats. «Je veux juste voir comment tu bouges», explique Sebastian. Pour certains, aligner quatre pas de danse est loin d’être gagné. Antoine, par exemple, est un peu raide.

photo(1).JPG

 

Le jeune étudiant en droit se dit malgré tout «confiant» à la sortie du casting. «Je me représenterai l’année prochaine si je ne suis pas sélectionné», nous dit-il. La concurrence est rude: parmi les candidats, certains sont mannequins professionnels et entretiennent leur corps quotidiennement. «Je fais beaucoup de sport, j’ai une hygiène de vie très rigoureuse»,  explique David, qui a décliné plusieurs offres de téléréalité après avoir fait des photos pour des marques de luxe.

photo(2).JPG

Mickaël, lui, a été vendeur et barman avant de signer en agence de mannequin il y a trois ans. «Barman dans un bar», précise-t-il. Le jury sourit. «Vous aimez lire ?» «Oui, de temps en temps», répond le candidat, pas convaincu. Son torse tatoué de la date de naissance de ses parents impressionne un peu. Mais entre photogénie et charisme, le jury va devoir trancher : «Un homme, il faut qu’il sache s’exprimer. Si on l’envoie chez Hanouna, il va se faire bouffer tout cru. Tandis qu’une fille, si elle ne sait pas trop parler, on ne lui en veut pas. Elle est mignonne, donc on est bienveillant», estiment les jurés. Il y a encore du boulot pour les féministes…

Vous pouvez toujours voter pour vos candidats favoris sur mister-france.com

12:07 Publié dans EN EXCUL | Lien permanent | Commentaires (0)

07/11/2013

Coiffeur, épilation, nouvelle tenue… Que font les femmes avant un premier rendez-vous?

mquillage.jpg


EXCLUSIF Le site de rencontres Meetic a interrogé ses membres féminines sur leurs rituels avant un premier rencard…

20H27. Sortie du métro. Coiffée, maquillée, vêtue d'une nouvelle robe, elle attend cet homme qu’elle rencontre pour la première fois. Le stress monte. Heureusement, elle est partie plus tôt du travail pour avoir le temps de se changer, de se faire un brushing et de faire quelques retouches à sa manucure. Selon un sondage réalisé par le site de rencontres Meetic auprès de 10.000 célibataires inscrits sur le site, les rituels avant un premier rendez-vous restent sacrés pour les femmes.

Une femme sur cinq part plus tôt du travail

Ainsi, sept femmes sur dix déclarent apprécier avoir suffisamment de temps pour se pomponner avant un premier rendez-vous, et une sur cinq n’hésite pas à partir plus tôt du travail pour pouvoir prendre son temps. Il faut dire que pour faire un masque, une épilation parfaite, une manucure impeccable, voire une pédicure, il faut bien quelques heures. 54% des Françaises attachent beaucoup d’importance à ces préparatifs, 17% d’entre elles allant jusqu’à passer chez le coiffeur et 25% à s’acheter une nouvelle tenue pour le jour J.  

«La question de l’apparence est extrêmement importante lors d’une rencontre, on cherche à se plaire à soi-même pour être au mieux de ce qu’on a envie de présenter à l’autre, explique la psychanalyste Sophie Cadalen, auteur de Tout pour plaire et toujours célibataire. Mais même si on porte une extrême attention à son look, on ne sait jamais comment l’autre nous regarde, sur ce qui va lui plaire ou lui déplaire.»  Attention, trop de préparations peuvent même nuire : «Le truc qui rate à coup sûr, c’est quand on se fagote en imaginant que c’est ce qui va plaire à l’autre mais si on est mal à l'aise dans sa robe ou ses talons qu’on ne met jamais, on n’est pas disponible pour l’autre», avertit la psychanalyste.

Lâcher prise

La clé d’une vraie rencontre serait justement dans la disponibilité: écouter l’autre, s’intéresser à lui et ne pas avoir peur de laisser des pauses dans la discussion. Alors que 27% des femmes réfléchissent avant le rendez-vous à des sujets de conversation pour éviter les blancs, Sophie Cadalen estime que cette «panique» du silence révèle une peur de s’exposer: «Les gens très bavards sont souvent des gens que le fait de se poser ou de s’interroger fait paniquer. Ils comblent et veulent avoir l’air intéressant mais dans toute rencontre, ce qui se dit avec les mots est beaucoup moins important que le sous-texte qui passe par le regard et les attitudes.»

Même si les rituels de beauté avant un rendez-vous peuvent rassurer, l’important est, selon la psy, de ne pas avoir peur de perdre un peu le contrôle. «La rencontre passe toujours par la surprise, quand notre vigilance est prise en défaut. Il ne faut pas avoir peur de lâcher le contrôle», conseille Sophie Cadalen. Se pomponner oui, se blinder, non.  «Se faire belle peut permettre d’y aller sûre de soi, mais la chose la plus importante, c’est d’être en cohérence avec soi-même», rappelle la psy.

07:58 Publié dans EN EXCUL | Lien permanent | Commentaires (0)

06/11/2013

11/20 de moyenne: Le French lover, mauvais élève dans le lit des Européennes

amoureux.jpg


EXCLUSIF Le site de rencontres extra-conjugales AshleyMadison.com a révélé à Tout SEXplique les résultats d’un sondage sur l’image du «French lover» dans le monde…

Ah, le Français romantique, bon amant et galant… L’image du «French lover» fait encore rêver mais semble bien avoir du plomb dans l’aile. Selon un sondage réalisé par le site de rencontres extra-conjugales AshleyMadison.com, les femmes ne donnent qu’un 11,1/20 de moyenne aux amants français, largement devancés par les Espagnols et les Allemands.

Appelées à noter les qualités du French lover, les utilisatrices françaises du site ont été sans pitié. Le romantisme des Français plafonne à 8/20, ils obtiennent 7/20 quand on demande aux femmes s’ils sont doués de leurs mains et écopent d’un ridicule 5/20 quand il s’agit de trouver le point G… En revanche, ils savent que ce point G existe, ce qui est déjà pas mal, puisque les utilisatrices du site leur ont décerné un 16/20 à ce sujet. Cet écart entre théorie et pratique est lié à «un manque de communication», explique Christoph Kraemer, porte-parole du site en Europe: «En matière de sexualité, il semble que les Français ne soient pas très doués pour écouter les femmes et communiquer avec elles».

Le French kiss patine

La qualité des baisers des amants français laisse également à désirer, avec un modeste 10/20, mais le Français reste apprécié pour son souci de mener la femme à l’orgasme avant lui (12/20), son endurance (13/20) et  sa connaissance théorique des zones érogènes féminines (15/20).

Dernières reliques de l’image traditionnelle du French lover, l’humour et le charme restent des atouts pour les Français, qui obtiennent 11/20 pour leur charme et 14/20 pour leur humour. «Ce sont des qualités assez centrées sur soi-même, commente Christoph Kraemer. Les Français sont restés assez machos et égocentriques, ils séduisent mais déçoivent ensuite». Ce qui ne serait pas le cas des Espagnols, qui arrivent en première place du podium européen des bons amants selon les utilisatrices françaises du site, suivis des Allemands. Des pays où, selon Christoph Kraemer, les femmes sont aussi plus émancipées. Et si finalement la qualité d’un amant tenait à la capacité de sa partenaire à lui dire, sans ambages, ce qu’elle veut?

07:42 Publié dans EN EXCUL | Lien permanent | Commentaires (11)

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu